世界遺産に登録された唯一無二の和紙技術。

石州和紙・石州半紙

Sekishu Washi / Sekishu Banshi

Journal d’expédition des charmes de San'in

Liste

SEKISHU WASHI / SEKISHU BANSHI

Les techniques uniques de fabrication du papier
japonais inscrites au patrimoine mondial

Sekishu Washi – Désigné comme Patrimoine culturel
intangible important
Sekishu Banshi – Inscrit au Patrimoine mondial

La région d’Iwami située dans la partie ouest du département de Shimane est un lieu où les techniques de fabrication à la main tesuki du papier japonais sont transmises et protégées depuis environ 1 300 ans. Le papier Sekishu Washi est produit via la technique japonaise unique de nagashi-suki à base de plantes locales qui sont le mûrier à papier (Broussonetia kazinoki), le buisson à papier (Edgeworthia chrysantha) et le ganpi (Diplomorpha sikokiana), et a été désigné comme Patrimoine culturel intangible important du Japon en 1969.

Parmi le papier japonais Sekishu Washi réalisé à la main, c’est le papier de format standard dit Sekishu Banshi qui est produit en plus grande quantité. Le Sekishu Banshi fabriqué à 100% à partir de mûrier à papier aux fibres fines et longues est apprécié comme le plus solide de tous les papiers japonais. Il est inscrit depuis 2009 au patrimoine mondial (Patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO). À l’époque d’Edo, les marchands d’Osaka utilisaient le papier Sekishu Banshi pour leurs registres les plus importants et on dit que lorsqu’un incendie se déclarait, c’était la première chose qu’ils mettaient à l’abri en le jetant dans un puits, ce qui atteste de l’extrême résistance à l’eau de ce papier.

À Misumi-cho, il existe actuellement 4 ateliers qui perpétuent les techniques de fabrication du papier Sekishu Washi à la main dans le respect de la tradition. Nous avons rendu visite à l’un d’entre eux, l’atelier de papier japonais Nishida Washi Kobo qui tient à l’utilisation d’ingrédients locaux, s’efforçant même de les produire lui-même. Devant l’atelier s’étend un champ de mûrier à papier. « Comme le papier japonais est vivant, l’hiver où les ingrédients sont frais et les bactéries peu nombreuses est la saison idéale pour la fabrication. Plus il fait froid, plus le papier sera solide et de qualité » nous explique Seigi Nishida, 7ème du nom. L’artisan au travail, dont le corps bouge au rythme de la technique de fabrication tesuki, impressionne par sa preste agilité. On trouve dans le pays peu d’autres exemples d’ateliers qui se chargent de l’ensemble des étapes du processus de fabrication depuis la culture des ingrédients jusqu’au prétraitement. Le papier washi de Nishida Washi Kobo a été utilisé dans la restauration de biens culturels comme la sous-couche des cloisons coulissantes fusuma du château de Nijo à Kyoto.

Observer, acheter et fabriquer au Centre Sekishu Washi d’initiation au papier japonais

Le Centre Sekishu Washi, fondé en 2008, est entouré par la magnifique verdure du parc central de Misumi. Sa vocation est de former la prochaine génération d’artisans du papier japonais en servant de centre de formation technique à la méthode de fabrication du Sekishu Washi. Le centre dispose d’une salle d’exposition, d’une boutique, d’une galerie et d’un atelier.

La boutique vend bien entendu des objets artisanaux comme du papier ou des carnets mais aussi toutes sortes de souvenirs en Sekishu Washi comme des vêtements de style occidental ou des accessoires. Les magnifiques masques ou le serpent Yamata-no-Orochi qui apparaissent dans les spectacles de danse Iwami Kagura en sont les produits les plus impressionnants.

Chaque année, près de 1 000 élèves des écoles de la région viennent à l’atelier pour réaliser leurs propres certificats de fin d’études. Il y a aussi des séances d’initiation où le public peut s’essayer à la fabrication du papier.

Avant de visiter cette région de fabrication du papier, j’ignorais la différence entre Sekishu Washi et Sekishu Banshi mais en rencontrant les artisans et en observant leurs techniques, j’ai été fasciné par la splendeur de cet art. Cette expérience n’a fait que renforcer mon désir de découvrir tous les atouts de San’in.

{ Accès }

  • ● Accès à Nishida Washi Kobo : à environ 6 minutes en voiture de la gare de Miho-Misumi sur la ligne JR San’in

  • ● 1694 Furuichiba, Misumi-cho, Hamada-shi, Shimane-ken

  • ● Accès au Centre Sekishu Washi : à environ 13 minutes en voiture de la gare de Miho-Misumi sur la ligne JR San’in

  • ●598 Furuichiba, Misumi-cho, Hamada City, Shimane-ken

  • [ plus d'information ] Adventure Japan <<Voir le site>>

Journal d’expédition des charmes de San'in

Liste

SEKISHU WASHI / SEKISHU BANSHI