巨大信仰のルーツ 神々しい御神体

匹見ワサビ

Hikimi Wasabi

LE WASABI DE HIKIMI

Journal d’expédition des charmes de San'in

Liste

LE WASABI DE HIKIMI

Le wasabi de légende de Hikimi qui pousse
dans des eaux claires indomptables

Alors qu’on citait jadis « Shizuoka pour l’est et Hikimi pour l’ouest » pour désigner le wasabi par excellence, ce wasabi exceptionnel est désormais légendaire.

La rivière Takatsugawa qui coule dans la zone ouest du département de Shimane est un cours d’eau limpide qui a été élu à la première place du Japon pour la qualité de ses eaux. Il compte parmi ses affluents la rivière Hikimigawa connue pour ses formations géographiques variées et ses eaux d’une grande pureté. De magnifiques champs de wasabi couverts des feuilles vertes se trouvent en amont, à la source de la rivière, à plus de 500 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Autrefois, le wasabi de Hikimi était si réputé qu’on citait « Shizuoka pour l’est et Hikimi pour l’ouest » pour désigner le wasabi par excellence. Toutefois, à cause des inondations répétées et du vieillissement des producteurs, le volume produit a chuté et, ces dernières années, il est désormais appelé le wasabi légendaire.

Inquiet d’une telle situation, les producteurs locaux ont lancé Aoiya, un groupe de producteurs de wasabi, qui tente de développer la production du wasabi de Hikimi.

« L’environnement naturel de Hikimi est rude, aussi bien pour le wasabi que pour ses producteurs. Mais c’est justement ce qui permet de développer un wasabi doux et onctueux », explique le directeur, Tatsuo Ando. Il a déménagé à la campagne depuis Kyoto il y a sept ans, et est un allié précieux dans la tâche de faire renaître ce patrimoine endormi de Hikimi.

Le wasabi cultivé dans cet environnement naturel difficile n’a peut-être pas une belle apparence mais il offre une délicieuse saveur piquante et douce.

Après avoir escaladé la pente raide et être redescendu vers les champs de wasabi à l’agréable fraicheur, le capitaine Uchiyama demande : « En quoi ce wasabi est-il différent de celui produit à Shizuoka ? »

« Le wasabi de Shizuoka est cultivé dans des champs de wasabi de type tatami-ishi qui sont construits artificiellement en superposant des pierres tandis que le wasabi de Hikimi pousse dans des champs de type torrent de montagne avec des pierres disposées sur une pente raide. C’est la façon traditionnelle de cultiver le wasabi qui est aussi la plus naturelle. La période de culture est plus longue que celle des autres régions car plus de deux mètres de neige tombent sur la région en hiver. La récolte a lieu au bout d’environ deux ans. Voilà pourquoi le wasabi de Hikimi n’a pas une belle apparence. Cependant, c’est aussi ce qui lui donne sa saveur et sa douceur. » explique M. Ando.

Outre la production de fleurs et de feuilles de wasabi, le groupe Aoiya investit aussi son énergie dans d’autres produits comme des paquets de pâte de wasabi avec de l’igname sauvage ajouté, qui sont scellés sous vide et congelés.

Même en été, les champs de wasabi de Hikimi et leurs forêts de feuillus aux cours d’eau limpides offrent une agréable fraîcheur. Ils laissent cependant encore voir les traces douloureuses des inondations de l’année dernière. Dans les coulisses de ce formidable wasabi, on trouve les patients efforts de ces hommes qui travaillent en harmonie avec la nature.

{ Accès }

  • ● Accès à Aoiya : à environ 42 minutes en voiture de la gare Iwami Yokota sur la ligne JR San’in

  • ● I 262 Shiso, Hikimi-cho, Masuda-shi, Shimane-ken

Journal d’expédition des charmes de San'in

Liste

LE WASABI DE HIKIMI